Notre histoire

Accompagner le futur du retail

GFRE est une structure hybride née en 2018 d'un rapprochement entre Pascal Franceschi & Philippe Godbert, anciens concurrents. Axée sur le long-terme, GFRE développe en Europe de l'Ouest des parcs d'actifs immobiliers et est présente au côté d'acteurs du monde de la distribution à fort ADN.

  Adossée à 25 ans de savoir-faire conjoint, l'aventure GFRE s'inscrit dans un esprit d'indépendance entrepreneuriale doublée d'un sens des affaires libre et opportuniste. 

hot-air-balloon-5390487.jpg

créer
développer
gérer
optimiser
la valeur de réseaux commerciaux

 
 

Dessiner le commerce de demain

Nous partageons créativité et anticipation.
Ces deux idéaux, propres à GFRE, font de nous des acteurs aguerris de l’immobilier.

Avant de nous associer, nous avons passé 25 ans à travailler, concurrents, à la croissance de parcs d’actifs variés en France et à l’étranger.

25 ans plus tard, on ne consomme plus comme avant.

Une révolution des usages ? Certainement.
La fin du commerce physique ? Nous croyons que non.

Le jeu des tendances éphémères n’a en rien démodé notre french art de vivre, son succès et sa place unique enviée par le monde entier. Notre pays permet une expérience client plurielle par la cuisine, la mode, les arts ou la technologie. Cette large palette sensorielle exprime un certain goût pour la liberté et une recherche du bien-être qu’un contenu virtuel seul ne peut rassembler.

C’est cette prise de conscience qui a été le point de départ de GFRE.

Il faut repenser les prochaines années de l’immobilier commercial.

Pour rester attrayants, les actifs doivent se réapproprier leurs territoires. L’expérience a montré que trop souvent, des enseignes parfois novatrices n’ont pas su tirer le meilleur de leur implantation, et de fait n’ont pas touché le consommateur au bon endroit.

Notre fonctionnement s’appuie sur la double culture du centre-ville et de la périphérie.

Le credo est simple : pérenniser, développer, arbitrer.
Trois clés de rentabilité à moyen voire long terme.

De tout temps les échanges commerciaux ont favorisé les rencontres.
Nous sommes convaincus que le commerce physique est une composante essentielle que ne peut venir que compléter - à raison - le commerce digital.

C’est le projet de GFRE. Structurer, muter et optimiser des réseaux de points de vente forts et compétitifs, qui entraineront des échanges et des rencontres. Et l’évolution des modes de consommation, la concurrence des prix et le désir de consommer mieux imposent d’eux-même la mise en place de stratégies cross canal.

Depuis 2018, nous ouvrons de nouveaux horizons avec le groupe Besson en France métropolitaine comme ultra-marine. La chaussure et le vêtement sont deux secteurs que nous connaissons bien, et nous sommes heureux de favoriser de nouvelles relations entre des marques audacieuses et des consommateurs demandeurs, dans des lieux à potentiels.

En effet toute « ville » comporte toujours de la « vie ». Pétillante, endormie ou en mal de dynamisme, elle est polymorphe. Et en supposant que les lieux soient arides, il reste néanmoins des consommateurs qu’il faut savoir rejoindre. Qu’il s’agisse des centres-ville, des retail parks ou des centres commerciaux, nous voulons oeuvrer au développement de l’attractivité des territoires.

Nous revendiquons faire la promotion du beau dans des espaces ouverts où l’on puisse mieux se divertir et venir passer du temps

en famille.

GFRE nous permet de rester extrêmement ouverts et flexibles sur de belles opportunités qui restent à exploiter dans le monde de l’immobilier. À l’heure actuelle, nous allons ouvrir une branche indépendante dédiée au Capital Market.

C'est un nouveau chapitre très enthousiasmant qui commence, et cette croissance de GFRE est pour nous l’occasion de transmettre nos valeurs dans l’aventure du commerce.

SIGNATURE PHILIPPE GODBERT.png
SIGNATURE PASCAL FRANCESCHI.png